Le nom de famille Coggill : héraldique, blason et armoiries

Si votre nom de famille est Coggill, il vous est sûrement arrivé plus d'une fois de vous interroger sur l'héraldique du nom Coggill. De même, vous pourriez être intéressé si le nom de famille Coggill appartient à un de vos proches ou à une personne très importante pour vous. L'héraldique des noms de famille est un monde fascinant qui attire encore beaucoup d'attention aujourd'hui, et c'est pourquoi de plus en plus de personnes s'interrogent sur l'héraldique du nom de famille Coggill.

L'héraldique deCoggill, un sujet compliqué

Parfois, il peut être très confus d'essayer d'expliquer comment fonctionne l'héraldique des noms de famille, cependant, nous allons essayer d'expliquer l'héraldique du nom de famille Coggill aussi simplement que possible. Pour mieux comprendre tout ce que nous allons vous dire sur l'héraldique du nom de famille Coggill, si vous n'êtes absolument pas familier avec le sujet des armoiries et de l'héraldique, nous vous recommandons de vous rendre sur notre page principale et de lire l'explication générale que nous y donnons, afin de mieux apprécier tout ce que nous avons compilé sur l'héraldique du nom de famille Coggill pour vous.

Blason, armoiries et héraldique deCoggill

De même, et pour faciliter les choses, puisque nous comprenons que la plupart des personnes qui recherchent des informations sur l'héraldique du nom de famille Coggill s'intéressent particulièrement au blason du nom de famille Coggill, à sa composition, à la signification de ses éléments et à l'existence éventuelle de plusieurs blasons pour le nom de famille Coggill, ainsi qu'à tout ce qui peut avoir un rapport avec le blason du nom de famille Coggill ; nous avons pris la liberté d'être flexibles et d'utiliser les mots héraldique et armoiries de manière interchangeable lorsqu'il s'agit des armoiries d'Coggill.

Contributions à l'héraldique du nom de famille Coggill

Nous espérons que la souplesse concernant les armoiries du nom de famille Coggill ne sera pas prise comme un manque de sérieux de notre part, car nous sommes en constante recherche pour pouvoir offrir les informations les plus rigoureuses possibles sur les armoiries des Coggill. Cependant, si vous avez plus d'informations sur l'héraldique d'Coggill, ou si vous remarquez une erreur qui doit être corrigée, veuillez nous le faire savoir afin que nous puissions avoir la plus grande et la meilleure information sur le net concernant les armoiries d'Coggill, expliquées de manière simple et facile.

  • Affiche naturelle - 1. Cartela représentée au moyen d'une bande roulée à ses extrémités.
  • Angleada - 1. dit par certains auteurs de bandes, bars, bâtons, croix, etc., dont les bords sont présentés avec une rangée de cercles médiatiques unis par les conseils qu'ils regardent. (V. Anglelada, Anglesada, holding).
  • Bar - 1. La pièce qui traverse en diagonale le bouclier de l'angle gauche supérieur à l'angle droit inférieur. Pièce honorable ou de première commande. Sa largeur doit occuper un tiers du bouclier. Les barres si votre nombre dépasse les quatre sont appelés Li
  • Bûcher - 1. Triangle dont la base est à la pointe du bouclier, étant une largeur 1/3 et son sommet se termine au centre du boss. Honorable Premier Ordre. 2. à tort par certains par pointe. Symbole de justice.
  • Cruz Aspa - 1. Croix dans lesquelles ses barres transversales forment une lame. (Voir Cruz de San Andrés).
  • Donner un coup - 1. Terme utilisé pour désigner n'importe quelle pièce ou figure en particulier le SoTeuer et la croix dont les bras sont incurvés s'élargissant dans son membre. Vous pouvez présenter les différentes formes et voies qui doivent être indiquées. (V. Pate, Cr
  • Figures humaines - 1. Ils comprennent les têtes, les yeux, le nez, la bouche, l'oreille, le buste, l'épaule, le bras, la main ouverte, le poing, les mains liées, les seins, le corps entier, la jambe, le pied, le cœur, etc. Généralement, ils ne doivent pas être introduits da
  • Flanqué - 1. Il est dit du bouclier lorsqu'il est divisé en trois parties égales délimitées par deux lignes verticales inclinées, courbes d'une largeur 1/5 du bouclier. Presque non existant dans l'héraldique espagnole. 2. figurez-vous à partir des flancs du bouclie
  • Groupe de nébulade - 1. bande formée par de petites ondulations sous forme de nuages. (V. nébulé).
  • Opposé - 1. Appliquez aux animaux qui regardent dans la direction opposée.
  • Pointe - 1. On dit du tiers inférieur du bouclier. (V. point du bouclier, proportions). 2. Dans Punta Location utilisée pour désigner les objets qui peuvent en être un ou plusieurs qui sont placés en bas du champ. (V. Pira).
  • Punta Verado - 1. Dit de voir que sans être argenté et Azure, les conseils avec les bases des autres voient que vous êtes placé en opposition.
  • Quadrifolio - 1. Figure qui représente une fleur de quatre feuilles ou de pétales arrondis et finit sur une légère pointe, perforée en son centre. Il ressemble au trèfle à quatre feuilles. Utilisé dans l'héraldique d'Europe centrale.
  • Santiago, Cruz de - 1. Couleur de gueules en forme d'épée. Symbole de l'Ordre de Santiago de la Espada, institué en 1175. Il était initialement connu par l'Ordre des Frères de Cáceres.
  • serpent - 1. Le serpent représentait ondulé, Noda ou mordant votre queue. (V. ondulé, nuda).
  • Serré - 1. On dit de la pièce ou de la figure, champ du bouclier qui est soumis à une ceinture.
  • SILS - 1. Ce sont ceux des échelles et s'ils ne le spécifient pas, ils auront le même émail que le reste de la figure.
  • Tortue - 1. Cet animal est représenté en montrant de la coquille, de la tête, des jambes et de la queue. Cet emblème est une relique héraldique des croisades. Peut-être signifier le lent effort, mais constant dans la lutte pour imposer le christianisme. Selon cert
  • tournesol - 1. Cette plante est peinte sur un bouclier devant ou un profil avec le virage, incliné et feuillu. Il est généralement peint en or ou en sinople.
  • Tride Cruz - 1. C'est la croix formée par un trident.
  • Vallée - 1. Il est représenté entre deux montagnes.
  • Vídamo - 1. Avocat ecclésiastique nommé par le roi de France, qui a ensuite transmis à l'homme laïc avec l'obligation de défendre les biens ecclésiastiques.